Assurance automobile en Suisse

En Suisse, une assurance automobile est nécessaire pour que les dommages causés aux autres usagers de la route ainsi que les dommages causés à son propre véhicule soient couverts. Une distinction est faite entre l’assurance responsabilité civile obligatoire et l’assurance casco partielle facultative ainsi que l’assurance casco intégrale. De plus, les compagnies d’assurance proposent différentes options supplémentaires telles que l’assurance occupants ou la protection juridique en matière de circulation.

Les meilleures assurances automobiles suisses recommandées

Allianz

à partir de CHF

641.00

/ année *
Budget


RC, y compris protection du bonus

  • Échelon de primes 30%
  • Somme d’assurance CHF 100 Mio.
  • Franchise de CHF 500.- à partir de 26 ans

Teilkasko

  • Franchise de CHF 300.-

Vollkasko 

  • Franchise de CHF 1’000.- à partir de 26 ans

Sonstiges

  • Assistance & Dépannage
  • Dommages de parking (en option)
  • Assurance d’accident

Zurich

à partir de CHF

828.70

/ année
Assurance automobile Basic


Responsabilité civile, y compris protection du bonus

  • Somme d’assurance jusqu’à 100 millions de francs
  • Franchise de CHF 500.- à partir de 25 ans

Casco partielle

  • Franchise de CHF 500.-

Casco intégrale

  • Franchise de CHF 2000.- à partir de 25 ans

Autre

  • Atelier de réparation Zurich Help Points
  • Protection juridique en matière de circulation gratuite pendant un an

* Modèle: VW Golf 1.0 TSI Life, mise en circulation: 01.2020, Conducteur: 37 ans, 10000 km par an, citoyen suisse. (Sans garantie).

Bon à savoir

  • Obligation d’assurance: en Suisse, les véhicules ne peuvent pas être mis en circulation sans assurance responsabilité civile.
  • Système de bonus-malus: les assurances récompensent la conduite sans accident par des primes plus faibles.
  • Protection du bonus: avec la protection du bonus supplémentaire, la prime d’assurance n’augmente pas en cas d’accident.
  • Franchise: plus la franchise est élevée, plus les coûts de l’assurance automobile sont faibles.

Aperçu des assurances automobile

En Suisse, les compagnies d’assurance proposent différentes prestations en matière d’assurance automobile. Une comparaison montre que les primes pour la responsabilité civile, la casco partielle ou la casco intégrale peuvent présenter de grandes différences d’une assurance à l’autre.

Responsabilité civile automobile

En Suisse, l’assurance responsabilité civile automobile est obligatoire pour tous les conducteurs ou propriétaires de véhicules. Le service cantonal des automobiles (service d’immatriculation) a toujours besoin de l’attestation d’assurance responsabilité civile automobile correspondante pour immatriculer les plaques.

L’assurance responsabilité civile pour les conducteurs de véhicules offre une couverture d’assurance pour les dommages que vous causez avec votre véhicule à la propriété d’autrui ou à d’autres personnes. En cas d’accident, la responsabilité civile automobile ne couvre pas les dommages causés au propre véhicule.

La franchise en matière de responsabilité civile automobile dépend de l’âge et de l’expérience de l’assuré. En règle générale, les personnes de moins de 25 ans ont une franchise de CHF 1’000.-. Les personnes âgées de plus de 25 ans et titulaires du permis de conduire depuis moins de 2 ans paient en général CHF 500.- par an. Dans tous les autres cas, le montant de la franchise est facultatif.

Casco partielle

L’assurance automobile casco partielle est une assurance facultative non prescrite par la loi. La casco partielle couvre les dommages dont vous n’êtes pas responsable et que vous n’avez pas causés par vous-même. Il est recommandé de conclure une casco partielle si la voiture a déjà au moins quatre à cinq ans.

Les dommages suivants peuvent être couverts par l’assurance casco partielle:

  • dommages causés par des fouines
  • vol et pillage
  • dommages naturels: grêle, tempête, chute de pierres, avalanche, inondation, hautes eaux et glissement de terrain
  • dommages causés par le feu, tels que les courts-circuits, la foudre et les incendies de câbles
  • bris de glaces
  • accidents de gibier
  • actes de malveillance

La franchise facultative de l’assurance automobile casco partielle n’est généralement pas rentable. Pour une franchise de CHF 500.-, vous faites une économie de prime de CHF 100.- par an. Ce n’est que si vous n’avez pas de sinistre pendant cinq ans que la franchise devient intéressante.

Casco intégrale

L’assurance casco intégrale se compose de la casco partielle et de la casco collision. L’assurance automobile casco intégrale prend en charge les dommages que vous causez vous-même à votre propre voiture, par exemple. Ceci comprend également les accidents dont vous êtes responsable, les collisions avec d’autres véhicules ainsi que le frôlement des panneaux de signalisation. Avec l’assurance casco intégrale, il est également possible d’assurer la voiture contre les dommages aux véhicules parqués.

Pour les voitures neuves et les modèles de démonstration, il faut toujours souscrire une assurance casco intégrale. Dans le cas d’un véhicule en leasing, la société de leasing impose la casco intégrale.

FAQ

Une assurance automobile n’est pas forcément chère. La prime d’assurance annuelle pour votre véhicule dépend des facteurs suivants:

  • prix du véhicule et équipements
  • âge, expérience, antécédents du conducteur
  • étendue de la couverture (responsabilité civile, casco partielle ou casco intégrale)
  • étendue des couvertures complémentaires
  • franchise choisie pour la casco et la responsabilité civile
  • présence ou non d’un garage / d’une place de parking

Astuce: utilisez le comparateur d’assurances automobile gratuit sur insurando. Augmentez la franchise et réduisez l’étendue de la couverture.

La casco partielle prend en charge les dommages causés par des tiers et des influences extérieures. Ceci comprend également les dommages causés par les intempéries ou des tiers. Le vol et le bris de glaces font également partie de la casco partielle. En revanche, la casco intégrale prend en charge les dommages que vous avez vous-même causés à votre propre voiture.

Les nouveaux conducteurs sont des automobilistes qui ont certes plus de 25 ans, mais qui possèdent leur permis de conduire depuis moins de deux ans. Les jeunes conducteurs sont des automobilistes de moins de 25 ans.

Assurances automobile complémentaires

La couverture d’assurance peut être complétée par différents modules et options supplémentaires. Les assureurs automobile proposent souvent un grand choix d’extensions. Mais les couvertures complémentaires sont chères et doivent donc être soigneusement sélectionnées.

Protection du bonus

La protection du bonus évite que la prime annuelle de l’assurance automobile augmente en cas de sinistre. Le système de bonus-malus, très répandu en Suisse, récompense les conducteurs sans accident par des primes moins élevées. La protection du bonus peut être choisie pour compléter une assurance responsabilité civile et une assurance casco.

La protection du bonus supplémentaire est intéressante si le niveau de bonus est faible – de 30% ou 40%, par exemple.

 

Protection juridique en matière de circulation

Une assurance de protection juridique en matière de circulation offre une aide et des conseils en cas de questions juridiques et couvre les frais occasionnés par des litiges dans le domaine de la circulation routière. La conclusion d’une assurance protection juridique en matière de circulation est intéressante pour les personnes qui voyagent souvent à l’étranger et utilisent leur véhicule quotidiennement.

 

Assurance accidents occupants

Une assurance accidents occupants couvre les prestations et les frais médicaux en cas d’accident. L’assurance occupants n’est en général pas nécessaire. Les personnes domiciliées en Suisse bénéficient déjà d’une couverture complète obligatoire en cas d’accident auprès de leur employeur ou de leur caisse maladie. L’assurance accidents occupants ne doit être souscrite que si vous conduisez des invités étrangers pour des raisons professionnelles ou privées.

 

Dommage aux véhicules parqués

Lors de la conclusion d’une assurance automobile casco intégrale, il est possible de coassurer les dommages aux véhicules parqués. Si le véhicule est garé sur une place de parking et qu’il est endommagé par d’autres véhicules ou des tiers, la couverture complémentaire prend alors en charge les dommages, et ce sans franchise ni perte de bonus.

 

Assistance / dépannage

L’assurance automobile doit être souscrite avec l’option de dépannage / d’assistance. Le dépannage est peu coûteux et souvent même disponible 24h/24. Selon le prestataire, le dépannage peut être conclu pour toute l’Europe ou seulement pour la Suisse / la Principauté du Liechtenstein. Pour les personnes voyageant à l’étranger, il est recommandé de conclure une assurance dépannage pour l’UE.

 

Couverture pour faute grave

Si le dommage est dû à une faute grave, l’assurance a le droit de répercuter les coûts du dommage sur le preneur d’assurance (droit de recours). En Suisse, les assureurs automobiles mesurent souvent la faute grave au fait que le conducteur s’est fait retirer son permis de conduire.

La couverture en cas de faute grave peut être souscrite en tant qu’option supplémentaire à l’assurance automobile. Sont exclus de la couverture pour faute grave: l’alcool, les stupéfiants et les excès de vitesse massifs.

 

Valeur vénale majorée et protection du prix d’achat

La valeur vénale majorée ou la protection à la valeur vénale signifie qu’en cas de dommage total, la couverture de l’assurance est légèrement supérieure à la valeur vénale effective indiquée. Ceci permet de compenser quelque peu les premières années d’amortissement élevé des voitures neuves. En cas de leasing, il convient de toujours conclure la valeur vénale supplémentaire.

Avec la protection complémentaire du prix d’achat, l’assurance rembourse 100% du prix d’achat en cas de dommage total, par exemple. C’est l’année d’utilisation du véhicule qui est déterminante. Cette assurance n’est souvent proposée que pour les véhicules neufs.